Nos conseils RH : le CV !

Vous avez certainement déjà lu des tas d’articles sur le sujet, mais nous allons essayer de vous donner quelques conseils pour bien rédiger votre CV ! Attention, il y a autant de réponses que de recruteurs, alors dites-vous qu’il s’agit juste de notre avis 😉.

1. Les compétences :

Le petit bloc de compétences dans le CV est toujours à la mode et bienvenu, mais il ne faut pas en abuser… Le recruteur se penchera forcément sur vos compétences techniques lorsque vous échangerez avec lui. Il est important pour nous d’identifier les technologies que vous connaissez réellement.

Par exemple, si vous postulez pour un poste front-end et que vous souhaitez évoluer dans ce domaine là, il n'est pas pertinent de mettre en avant toutes vos compétences back-end. Indiquez plutôt les technologies que vous aimez, celles que vous avez pratiquées en entreprise ou encore celles sur lesquelles vous montez en compétences à titre personnel. Le recruteur identifiera directement votre valeur ajoutée pour le poste. Vous ne perdrez pas votre temps et lui non plus 😉.

2. Les expériences professionnelles :

Elles composent l’essentiel de votre CV : de la plus récente à la plus ancienne, avec le nom de vos employeurs, la taille de l’entreprise, la durée de votre emploi, et bien sûr un descriptif précis et clair de vos différentes missions. Vous avez occupé des jobs alimentaires avant de trouver votre voie ? N’alourdissez pas votre CV. Les missions intéressantes sont celles qui correspondent au poste visé. Vous aurez l’occasion de détailler votre parcours lors de l’entretien et d’exposer les choix qui vous ont mené jusqu’à l’informatique.

3. Les formations :

Vous pouvez indiquer le type de bac obtenu, la mention si vous en avez une, mais inutile de trop rentrer dans le détail à ce stade. En revanche, il ne faut pas hésiter à nous donner quelques mots clefs en lien avec votre licence, votre master : les plus gros domaines de compétences, votre cours préféré, le nom de l’option que vous avez choisie…

4. Les langues :

Vous pouvez bien entendu préciser votre niveau d’Anglais, surtout si c'est un atout pour le poste (ou si c'est exigé) et encore plus si vous avez un très bon niveau ! Mais des « notions en Flamand » ou un niveau « scolaire » en Allemand n’apportent pas de réelle valeur ajoutée à votre CV, laissez tomber 😉.

5. Les centres d’intérêts :

Si vous avez des centres d’intérêt étranges de type aqua-poney, constructions en allumettes ou encore pêche à la mouche, ça peut être très drôle. Mais on vous en parlera forcément en entretien et il faudra assumer ! Alors abstenez-vous ? En revanche, si vous avez pratiqué un sport en compétition, vous pouvez le mettre en avant sur votre CV. Le sport et les hobbies révèlent chez vous des qualités que le recruteur pourra mettre en parallèle avec le poste pour lequel vous postulez.

6. Les données personnelles :

On se limite !!! On ne parle pas de son âge, de ses enfants, de son statut marital, de son chat … ça c’est votre vie privée. Et on indique une adresse email professionnelle et sérieuse : bah oui parce que beaugossedu76@gmail.com, il y a plus pro quand même 😉.

7. La photo :

La grande question : est-ce qu’on la met ou pas ? Soyons honnêtes, la photo peut avoir son importance… Chez Attineos, on préfère ! Mais ce n’est que notre avis ! Cela nous aide à nous rappeler plus facilement des candidatures et à en parler entre nous. Mais attention, il faut que ce soit une photo professionnelle. Une photo où les nounours de votre chambre apparaissent derrière vous peut donner une mauvaise impression par exemple, même si vous êtes magnifique dessus ! Il est important de soigner les détails et de renvoyer une image aussi positive et dynamique que possible.

8. La taille

La taille : est-ce que ça compte ?? Et bien Messieurs, révélation : OUI ! Un recruteur reçoit beaucoup de CV dans une journée. Pour vous différencier, ne comptez pas le nombre de pages, essayez de le valoriser visuellement ou qualitativement. Nous recevons environ une fois par semaine un CV qui fait 17 pages… et on est à 2 doigts de la syncope à chaque fois ! Evidemment, la taille de votre CV dépendra surtout de votre degré d’expérience, mais les recruteurs ont besoin d’aller vite en général. Plus le CV est clair et concis, plus le recruteur appréciera. Et puis, il faut vous en laisser sous le capot pour l’entretien !

9. L’abominable vérité :

Le recruteur ne lit pas dans le moindre détail TOUT VOTRE CV … On sait, c’est moche. Mais la plupart du temps, on se doit d’aller à l’essentiel ! Alors pas de pression, votre CV ne définit pas qui vous êtes. C’est juste une carte de visite, l’essentiel de ce que VOUS voulez nous montrer. Dans la forme, si vous n’êtes pas créatif, restez simple … Il y a des codes, respectez-les. Ils nous permettent de gagner un temps fou dans la lecture. Le plus important, c'est la pertinence et la qualité des informations que vous donnez.

10. À vous de nous dire la vérité : vous mentez des fois ??

On le savait ! Plus sérieusement, un mensonge risque toujours de se retourner contre vous. Soyez très prudent quand vous vous arrangez avec la vérité sur votre CV … Ou mieux, ne le faites pas du tout 😉.

Marion Chaloine, Julie Chauvet & Philomène Mendy